“Trois demoiselles silencieuses et un brin facétieuses créent la surprise et l’émerveillement autour des stands de la Trocardière au forum des associations.” Ouest-France

“Les automobilistes se sont arrêtés pour voir passer d’étranges piétons : c’était Les Balladines, malicieuses et pétillantes.” Le Télégramme

“Les Balladines ont promené leur élégance mystérieuse parmi les visiteurs, charmant petits et grands sur leur passage.” Le Petit Bleu – Saint Hélen

Les Balladines, ce sont les marionnettes géantes de Roselyne Chauviré. Trois demoiselles qui déambulent le pas léger et l’air guilleret, dans leur robe en trompette, rose, violette ou orange. Leurs ballades ne sont pas de celles qui creusent les plaies et rongent les blessures de l’âme, mais d’une infinie douceur. Elles offrent ainsi à tout un chacun un câlin, un pas de danse ou un cœur en papier. Si vous entendez une clochette tintinnabuler, regardez donc autour de vous, elles ne sont pas loin. Dans le cadre d’Orly en Fête.
Thierry Voisin (T.V.)